Condenseur évaporatif et adiabatique pour une laiterie des Langhe

Langhe, une région historique du Piémont connu pour ses vins et sa haute cuisine. MITA Cooling Technologies a participé à la modernisation du système de réfrigération d’une laiterie locale avec deux solutions hétérogènes: le condenseur évaporatif MCE et un condenseur adiabatique PAD VR.

Le besoin était d’opérer un changement d’échelle de l’entreprise pour alimenter la grande distribution, en faisant attention à l’efficacité énergétique. Les solutions adoptées doivent donc accompagner cette croissance, à travers un système à deux groupes frigorifiques aux objectifs différents.

  • Il a fallu prévoir une première unité de refroidissement du fluide frigorigène R1234ze.
  • Le second, fonctionnant au R744 transcritique, devait au contraire récupérer une eau de haute qualité à 80°, pour la réutiliser dans le chauffage des salles d’affinage.

Pour les deux contextes, la société Telos a fourni des solutions de refroidissement et de condensation MITA : une évaporative et une adiabatique. Concrètement, le premier des deux groupes frigorifiques est désormais desservi par le condenseur évaporatif MCE : une machine qui, grâce à la faible puissance installée, nécessite un’utilisation d’énergie réduite. Le deuxième des deux groupes frigorifiques, celui transcritique au R744, est plutôt supporté par le refroidisseur de gaz. Ses ventilateurs à commande électrique garantissent une faible utilisation d’énergie.

De plus, le refroidissement adiabatique permet des performances élevées en saison chaude par rapport aux systèmes à air.

« Avec les solutions techniques adoptées dans le groupe R744 transcritique, nous couvrons entre 80% et 100% de la charge thermique de l’usine », se félicite l’ingénieur Pasini de Telos. Le refroidisseur de gaz MITA Cooling Technologies contribue également à soutenir ces performances.

Le studio de design Telos, qui accompagne les clients de la définition initiale des besoins aux tests et mises au point, suit le projet de la laiterie des Langhe depuis juillet 2014. Les tests ont eu lieu en juillet 2017. Un œil particulier dans le choix des fournitures, par aveu explicite de l’entreprise, il est toujours donné par les solutions préférables en termes d’efficacité économique et énergétique : d’où la décision d’investir dans les machines MITA.